Actuellement

Nouvelle exposition à la Sunset Résidence, « Les messages se créent », de Lena Schrieb et Héloïse Derly. Du 18 janvier 2013 au 31 janvier 2013.

« Notre démarche est d’occulter, de supprimer certains éléments des affiches: des mots, des couleurs, certaines parties de la composition, mais aussi d’agrandir, de décontextualiser, en leur donnant une autonomie hors de toutes relations à une commande. Il s’agit d’opérer un choix de forme et de lecture. Il émane des messages et des compositions tronqués, une certaine ouverture au sens, des effets intrigants. La méthode tient de l’appropriation et de l’altération des langages graphiques vernaculaires. Comme des messages secrets (des messages se créent) qui prennent la clé des champs du graphisme d’information mais qui relève plutôt d’un acte d’occultation, de rétention, afin de donner à l’image un autre statut, ce qui ouvre à d’autres perceptions. »

Mosa

Pour la rentrée et l’ouverture de la deuxième saison de la Sunset Résidence, nous invitons le plasticien MOSA.

Exposition du 12 octobre au 11 novembre 2012

Countach

« Une chose est certaine, sur les milliers d’inconscients que le Gouvernement Absolu a envoyé à Ombrario, seule une dizaine est revenue avec une santé mentale acceptable. Tous sont tenus au silence: leurs familles sont menacées et ils n’ont plus permission de contact avec le monde extérieur… Seulement, si nous avons pu avoir ces maigres informations, c’est parce qu’un soldat a su sortir des rangs à temps. Il a réussi à déjouer le piège du totalitarisme présent pour, dans son étrange langage, fait de couleurs et de formes inédites, nous rapporter sa contemplation des 13 aubadulas ombrariennes au péril de son existence. Sa situation clandestine de fugitif en fait un être difficile à rencontrer. Pour le moment, nous ne savons pas grand chose de lui mais notre Conseil Conciliabule Contourneur Instinctiviste Primaire, le très respectable Tri-CIP, en a déduit qu’il devait faire partie de la race antérieure. Certainement un de ces Palum qui à grands coups de chromie énergétique avait réussi à débloquer les couloirs du temps. »

Texte: SKUBE

Blaise Parmentier

Pour sa cinquième et dernière exposition de la saison, la Sunset Résidence invite l’artiste Blaise Parmentier.
Exposition du 08.06.12 au 07.07.12

Par le biais d’interventions et de gestes simples, par appropriation ou détournement, Blaise Parmentier tente d’engager la curiosité du spectateur sur le statut de phénomènes et d’attitudes qui l’entourent. Vandaliser un mur en y bombant un numéro ISBN, renvoyer un profil MySpace à son essence galactique, ou encore orchestrer avec son complice Glen Loarer, l’abandon d’une sculpture en granit de 350kg par dépôt sauvage sur une aire d’autoroute – engagé dans une pratique délibérément protéiforme, la nature souvent éphémère et contextuelle de son travail concède une grande importance au document qui reste souvent la seule trace de ces interventions.

A l’issue de son temps de résidence, la Sunset Résidence accueille pendant un mois une installation qui fait état des réflexions, productions ou autres formes engagées lors de son séjour.

Crédits photo: Ghislain Mirat

A. Lambin, V. Barry, F. Daillant, A-P. Valmary

EXSIT
Exposition du 20 Avril au 12 Mai 2012

Pour sa quatrième exposition, la Sunset Résidence invite Valentin Barry, Antoine Lambin, Alban-Paul Valmary, graphistes et François Daillant, plasticien.

EXSIT

Observer les formes produites, à travers le design et l’architecture jouant un rôle au seins de groupes dont les projets et les modes de vie se basent sur des principes d’autogestion. Au-delà des stéréotypes et des représentations, qu’elles proviennent des détournements, de l’initiative spontanée, de besoins ou d’activités liées à l’occupation temporaire, que recèlent ces producutions? La résidence permet d’établir un atelier de fabrication pour réaliser des objets instruments selon un processus collaboratif défini. Le temps de l’exposition de diffuser.

Hichem Dahes

Pour sa troisième exposition, la Sunset Résidence invite Hichem Dahes, photographe et plasticien.
Exposition du 29 février au 24 Mars 2012.

Ayant débuté sa formation à l’ENSBA Lyon, Hichem a ensuite poursuivi et terminé son cursus à La Cambre à Bruxelles.

Après plusieurs expositions en Belgique, il nous revient pour présenter pour la première fois son travail au public lyonnais, au travers d’une installation intitulée « (SUB)STRATUMS OF VULGORITY ».